Elle est critique de comics, mais également auteure. C’est un parcours atypique que le sien, étant donné qu’elle était d’abord coiffeuse avant de se lancer dans le métier des comics. Très vite, elle devient une influence nouvelle pour un genre qui a longtemps été façonné par des hommes. Un vent nouveau souffle alors sur sa version de personnages tels que Atom, Black Manta, BatGirl, Killer Frost ou la très célèbre Wonder Woman. Et dans toute son œuvre, elle ne ménage aucun effort pour présenter des personnages féminins forts et attachants, qui sortent du moule de la demoiselle en détresse.

La scénariste apporte donc une touche authentique à ces personnages classiques, en les remettant invariablement au goût du jour. Elle est certainement l’une des personnalités les plus en vue des conventions de geeks et de comics aujourd’hui, mais ça n’a pas toujours été le cas.

Elle continue d’avoir une influence directe en tant qu’auteure et scénariste, mais également en tant que critique. À elle seule, elle représente presque un baromètre de la qualité qu’on devrait attendre de comics issus des grandes maisons d’édition. Mais également de la qualité que les maisons d’édition plus modestes devraient chercher à émuler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *